Il est fréquent d’entendre que les compagnies d’assurance payent trop lentement ou même essayent de ne pas payer. Cependant, cette situation n’est pas due autant à la volonté de ces compagnies d’augmenter leurs profits qu’à la façon dont la population choisit ses assurances. Souvent, tout comme on achète ses produits de consommation en fonction du prix, sans se soucier de leur qualité, on se laisse influencer par les publicités et les outils de comparaison des tarifs d’assurance.

On est alors tenté de s’assurer au moindre coût sans vraiment connaître l’étendue des garanties offertes.

La concurrence est féroce et, si elles veulent survivre, les compagnies doivent souvent se résigner à s’aligner et à réclamer des primes inférieures à celles recommandées par leurs actuaires pour une couverture de qualité.

Dès lors, les compagnies n’ont pas assez de recettes pour payer tous les dégâts que les assurés croient couverts. Elles ne payent donc rapidement que les dommages les plus incontestables et utilisent au besoin les « petits caractères » pour réduire les autres payements.

Il faut donc bien se renseigner avant du signer un contrat d’assurance. Le moins cher est rarement celui qui vous protège le mieux !