Le premier ministre Doug Ford s’oppose au plan de tarification du carbone du gouvernement Trudeau, qui entraîne une augmentation du prix à la pompe de 4 cents par litre. Le chef du parti conservateur fédéral Andrew Scheer s’acharne lui aussi sur cette tarification.

Ces deux dirigeants oublient de souligner que, en compensation, le gouvernement fédéral donne à chaque famille une somme substantielle qui est, pour la plupart des contribuables, supérieure à ce qu’ils paieront en plus pour leur carburant.

En effet, quels que soient leurs revenus et quelle que soit leur consommation de carburant, TOUS les Ontariens de plus de 18 ans (sauf de rares exceptions comme les diplomates, les non-résidents et les prisonniers) ont droit à un crédit REMBOURSABLE de 154 $, plus 77 $ pour un conjoint, plus 38 $ par personne à charge. (Et c’est encore majoré de 10 % pour ceux qui vivent en dehors d’une grande agglomération).

Par exemple, en 2019, une famille ontarienne de quatre personnes reçoit plus de 300 $. Autrement dit, si elle achète moins de 7500 litres de carburant d’ici la fin de l’année, elle y gagne.

Seuls les gros pollueurs sont pénalisés. Cette tarification du carbone est donc une façon judicieuse d’inciter les gens à polluer moins.

N’oubliez pas, en tout cas, de réclamer votre crédit d’impôt ! Revenu Canada vous le créditera intégralement, même s’il dépasse le montant des impôts que vous auriez dû payer sans cette compensation.